You are currently viewing Le lapis-lazuli dans la religion

De toutes les significations et sentiments donnés au lapis-lazuli depuis sa découverte, le plus significatif est peut-être sa divinité inhérente. La couleur fantaisiste de la pierre, qui ressemble souvent à un ciel nocturne étoilé, évoque sans aucun doute une image des cieux et a conduit à une relation de longue date entre la pierre et son utilisation dans les cérémonies religieuses.

L’utilisation du lapis-lazuli comme ornement religieux remonte à l’Antiquité. L’un des plus anciens mythes, celui de la déesse sumérienne de l’amour, Inanna, la dépeint entrant dans le monde souterrain en portant un collier de lapis-lazuli. Dans la culture sumérienne, le lapis-lazuli était censé porter l’âme de la divinité.

Il existe de nombreuses preuves de son statut religieux dans les cultures anciennes d’Égypte et de Mésopotamie. Le lapis-lazuli était le principal trait désignant la déesse égyptienne de la Vérité. Cette attribution a sans doute conduit aux interprétations contemporaines du lapis-lazuli comme pierre de vérité et de clarté. On trouvait également du lapis-lazuli dans les tombes de l’élite. Les souverains égyptiens étant souvent assimilés à des dieux, le lapis était à la fois un symbole religieux et royal, destiné à témoigner du respect. Cette pierre a notamment été utilisée pour la création du masque funéraire de Toutankhamon. Le lapis-lazuli était censé protéger celui qui le portait dans l’au-delà et les objets de valeur enterrés dans sa tombe pouvaient être utilisés comme assurance.

La notion de propriétés célestes du lapis-lazuli a traversé les siècles et a fini par faire son chemin dans les pratiques chrétiennes. La pierre azurée était souvent utilisée dans les représentations de vêtements de saints et d’anges. Elle était aussi particulièrement associée à la Vierge Marie. Le pigment de lapis-lazuli était couramment employé dans la conception des robes de la Vierge Marie, et on peut le voir dans des centaines d’œuvres d’art classiques.

La popularité du lapis-lazuli a également voyagé en Orient. La pierre est devenue un élément important des rituels de nombreuses religions asiatiques, notamment du bouddhisme. Les statues de Bouddha étaient sculptées dans le lapis-lazuli et le pigment était utilisé dans leurs représentations artistiques. Les tsars russes étaient également fascinés par cette pierre, qu’ils utilisaient pour orner leurs palais.

De nos jours, le lapis-lazuli a moins de connotations religieuses et plus de valeur esthétique. Néanmoins, ses supposées propriétés métaphysiques et sa mythologie folklorique proviennent sans aucun doute de son utilisation dans des rituels religieux à travers les cultures. Le fait que cette pierre ait été élevée à un statut céleste dans pratiquement toutes les cultures témoigne de la beauté et de la valeur du lapis-lazuli.